Loading

PARTAGEZ !

Retrouvez-nous sur Facebook


Signez la Déclaration Universelle sur les Archives ! Cliquez sur le logo ci-dessus.
Pétition contre le projet européen sur les données personnelles
Pétition pour la révision de la recommandation 2012-113 de la CNIL
Pétition pour la gratuité des AD 16
Non à la privatisation du domaine public par la BNF !
Demande de mise en ligne de l'état-civil de la Haute-Vienne
Inscrivez votre site
Flèche haut Flèche bas

Newsletter numéro 6 -

Les AD de Meurthe-et-Moselle passent au gratuit

26 juin 2011

Bonjour à toutes,

Bonjour à tous,

 

L'information ayant toute son importance, nous avons décidé de lui consacrer une newsletter.

 

« Les archives en ligne de Meurthe-et-Moselle seront en accès gratuit à partir du 1er janvier 2012. Ainsi en ont décidé à l'unanimité, les conseillers généraux de ce département réunis lundi en session publique. "Tout ce qui était payant va devenir gratuit", indique-t-on au Conseil Général qui confirme la bonne nouvelle annoncée hier par le blog GénéaNet... »

Lire les deux articles consacrés à l’accès gratuit des AD du 54 en 2012

 Vous pourrez également y laisser un commentaire.

 

Les généalogistes se mobilisent dans certains départements pour que leurs archives restent accessibles gratuitement !

 

Prenons comme exemple le département de l'Hérault qui s'apprêtait à faire payer l’accès aux AD en ligne il y a quelques années. Sous les "multiples pressions" loin d’être amicales avec appel et incitation à se venger dans les urnes juste avant les élections cantonales, le département de l’Hérault a finalement fait machine arrière et des engagements ont été pris en ce sens par le Conseil Général de ce département.

Aujourd’hui la Meurthe et Moselle, à quand la Savoie et le Calvados ?

 

La mobilisation est efficace, elle porte ses fruits : restons tous solidaires et continuons notre combat pour que nos archives restent libres et gratuites.

 

Combattons ensemble le risque direct de concentration à visée commerciale voire sécuritaire car cela nous semble non seulement anormal, mais complètement illégal sinon que d'être parfaitement immoral.

 

« YES WE CAN ! »