Loading

PARTAGEZ !

Retrouvez-nous sur Facebook


Signez la Déclaration Universelle sur les Archives ! Cliquez sur le logo ci-dessus.
Pétition contre le projet européen sur les données personnelles
Pétition pour la révision de la recommandation 2012-113 de la CNIL
Pétition pour la gratuité des AD 16
Non à la privatisation du domaine public par la BNF !
Demande de mise en ligne de l'état-civil de la Haute-Vienne
Inscrivez votre site
Flèche haut Flèche bas

Newsletter n° 4 - Bilan du congrès de généalogie de Lille

13 juin 2011

Bonjour à toutes,

    Bonjour à tous,

 

Il y avait moins de stands et moins de visiteurs que de coutume mais le bilan de ce congrès reste positif en regard de la protection de nos archives. Le monde généalogique bouge, c’est bon signe ; il faut continuer notre action pour la protection des archives.

 

Point négatif :

Bien que début mai nous ayons fait parvenir un courrier à Mme Martine AUBRY, maire de Lille, l’informant des risques encourus sur la réutilisation des archives publiques, la personne qui l’a représentée à l’ouverture du congrès, n’y a fait aucune allusion.

 

Points positifs :

  •  Le discours d’accueil, de M. Michel SEMENTERY, Président de la Fédération Française de Généalogie faisait plaisir à entendre.

Lire les articles à ce sujet : http://www.archivespubliqueslibres.com/revue-de-presse/position-de-la-ffg/

 

 

  • Toutes les associations que nous avons contactées pendant ce congrès nous ont réservé un accueil chaleureux et partageaient bien sûr notre avis.

Nous leur avons remis une lettre d’information résumant nos préoccupations par rapport à l’avenir de nos archives et à la réutilisation des archives publiques qu’elles peuvent diffuser auprès de leurs adhérents.

 

  • Le port du badge pendant le congrès a attiré les attentions des congressistes : nous leur avons donné une carte de visite et les avons invités à nous rejoindre sur le site.

 

  •  Nous avons rencontré un membre de l’association « CEGRA » partenaire de « Archives Publiques Libres » : un article nous sera consacré dans un prochain numéro de leur revue « Généalogie et Histoire ». Nous les en remercions.

 

D’autres personnes ont été contactées pendant ce congrès. Nous vous tiendrons bien entendu au courant des retombées au fur et à mesure de leur réception.

 

Même si, « à priori », la presse a fait du tort à NF.com quant à la récupération des archives publiques et que cela les met en porte-à-faux vis-à-vis de leurs actionnaires, nous devons continuer de nous manifester pour que nos archives restent gratuites et libres d’accès et sans passer par le secteur commercial.  

 

C’est en bonne voie, mais il ne faut pas baisser les bras. La partie n’est pas encore gagnée.