Loading

PARTAGEZ !

Retrouvez-nous sur Facebook


Signez la Déclaration Universelle sur les Archives ! Cliquez sur le logo ci-dessus.
Pétition contre le projet européen sur les données personnelles
Pétition pour la révision de la recommandation 2012-113 de la CNIL
Pétition pour la gratuité des AD 16
Non à la privatisation du domaine public par la BNF !
Demande de mise en ligne de l'état-civil de la Haute-Vienne
Inscrivez votre site
Flèche haut Flèche bas

Le Rhône délivre une licence gratuite à NF.com

30 novembre 2012

Source : Article de Bourse - Challenges du 19 novembre 2012

 

Le spécialiste français de la généalogie en ligne, Notrefamille.com  a signé une licence de réutilisation de données publiques avec le Département du Rhône. La direction qualifie cette avancée d'"événement", et de "première étape de la concrétisation des démarches que la société a entamées depuis plusieurs années pour réutiliser les archives d'Etat-civil et des recensements de population conservées par les départements français".


Elle souhaite que cette décision ouvre la voie à d'autres accords. Cette licence a été concédée à titre gratuit et pour une durée de 10 ans. Elle permet à NotreFamille.com de réutiliser les images numérisées en vue de leur transcription, puis de leur indexation dans une base de données patronymiques qui sera intégrée dans son méta-moteur de recherche généalogique. Plusieurs mois seront nécessaires à l'indexation de ces fonds préalablement à leur mise en ligne.


NotreFamille.com poursuit ses efforts pour faire aboutir ses discussions avec d'autres départements français.

L'avis de Archives Publiques Libres

Il y a une quinzaine de jours, vous avez été informé de l’inquiétante nouvelle. Le Rhône a délivré une licence gratuite pendant 10 ans à une NF.com lui permettant ainsi d’indexer l’état-civil et les recensements de toutes les communes. Les relevés paroissiaux ne sont toutefois pas concernés.  

Lire la suite de l’article ci-dessus.

 

Il y a fort à parier que cette décision risque d’avoir un effet boule de neige sur les autres départements.

 

Cette licence a été établie suite à l’avis 20111743 de la CADA - Séance du 26/05/2011 qui justifie sa décision par le fait qu’« une part significative des archives en cause a été numérisée à titre gracieux pour le compte du département par une association à but non lucratif.

 

Comment la CADA peut-elle baser sa décision sur la prise de photos des actes effectués par une société généalogique à but non lucratif alors que dans le cas présent, il s’agit d’une société cotée en bourse qui n’a d’autre but que de faire payer les généalogistes pour accéder à cette indexation ?

 

Une bonne aubaine pour cette société commerciale qui avait besoin de combler une partie de sa perte de chiffre d’affaires et de faire remonter le cours de son action en bourse, qui n’atteint toutefois pas son niveau le plus haut. Cf détails des cotes de leurs actions et de l’évolution de leur chiffre d’affaire sur Boursorama.

 

Mais qui aura besoin de payer pour accéder à une indexation des actes d’état-civil du Rhône ? Surtout des relevés post-Révolution. Tout bon généalogiste sait combien il est facile de trouver ces informations.

 

Et quand bien même, quelle confiance peut-on accorder à ces relevés qui seront effectués à Madagascar, où le salaire moyen mensuel n'est que de 25,70 €uros.

 

Des solutions existent déjà pour faire ses recherches sur le département duRhône :

  • des associations ont déjà effectué ces relevés dont Geneagier qui met en ligne ses relevés gratuitement avec un lien directement vers la page des archives.
  •  Plusieurs forums généalogiques sur Yahoo permettent également d’échanger des informations, des données, de partager ses ancêtres dans une ambiance conviviale basée sur l’entraide et le partage : Geneagier, GenRhoneLoire.
  • Mais également divers généalogistes partagent leurs données et leurs relevés : certains de ces sites figurent déjà sur la page « Les sites de la région Rhône-Alpes » de notre site.

 

A quoi bon payer ?

 

Et rappelez-vous que quelle que soit votre source, elle doit être vérifiée et que seul un acte vous permettra de la justifier.

 

L’idée de Claude de créer une nouvelle fédération ou un groupemetn d'associations prend là tout son sens.

Si tous les généalogistes et les associations de France voulaient bien se donner la main pour mettre en ligne GRA-TUI-TE-MENT sur une base de données commune tous les relevés effectués bénévolement depuis de nombreuses années personne ne serait obligé de payer pour accéder aux indexations.

Rappel de l’article de Claude en avril 2011

 

Des associations comme Geneagier, Noms de Vendée et quelques autres l’ont déjà fait sur leurs départements respectifs.

 

L’Italie également met en ligne ses actes gratuitement.

 Comme nous le disait Dominique, « l’Italie était à la traîne… La France est désormais derrière… pour ce qui est du côté fédératif et collaboratif… »

 

Qu’attendons-nous pour en faire autant sur chacun des départements français ?

Nous attendons vos commentaires et vos idées sur la question.

 

Bonne lecture à tous.

Amitiés généalogiques

 

Christine

Pour l’équipe de « Archives Publiques Libres »

Écrire commentaire

Commentaires : 9
  • #1

    giraud (vendredi, 30 novembre 2012 17:56)

    je suis d'accord

  • #2

    niaux (vendredi, 30 novembre 2012 17:56)

    bonjour
    chaque asso a, malheuresement, un ego developpé. Quand arretera t on de reinventer l'eau chaude? En bref, l'union fait la force, et pas le contraire.

  • #3

    archivespubliqueslibres (vendredi, 30 novembre 2012 18:14)

    Bonsoir,

    Tout le problème est là !

    Comme me le disait un généalogiste récemment, les associations n'ont pas encore compris que le problème ne réside pas dans le fait qu'une société peut récupérer leurs données pour les faire payer puisque SI LES INFORMATIONS SONT MISES EN LIGNE GRATUITEMENT, PERSONNE N'A BESOIN DE PAYER POUR Y ACCEDER.

    Et si tout le monde avait la même vision des choses, tout le monde aurait accès aux relevés de toutes les associations sur toute la France.

    Bien cordialement.
    Christine

  • #4

    GASTON (vendredi, 30 novembre 2012 18:25)

    GRA-TUI-TE-MENT

    ça existe chez G.Com

  • #5

    Bernard HERROU (vendredi, 30 novembre 2012 18:49)

    L'utilisation commerciale des documents numérisés par les Archives Départementales, Nationales est interdite, c'est dans le code du patrimoine.

  • #6

    Yves HOFFMANN (vendredi, 30 novembre 2012 19:02)

    A quand le paiement contre la Conn.....
    Vive la gratuité. Il y en a marre de toujours payer pour tout.
    Cailgeo est gratuit lui aussi, mais peu assez connu.

  • #7

    Josette Leloup (dimanche, 02 décembre 2012 12:42)

    Bonjour,

    Entièrement de l'avis de Christine SI TOUT ETAIT EN LIGNE GRATUITEMENT , et SI LA PUB DE CE QUI EST EN LIGNE GRATUITEMENT EST BIEN FAITE, personne n'irait chercher chez "les marchands" , l'industrie de la généalogie est une manne pour ceux ci.

    Cordialement
    j.leloup
    www.jurarchive.com
    sites gratuits de l'association ARBRE
    Association des Releveurs bénévoles pour la recherche et l'entraide

  • #8

    archivespubliqueslibres (dimanche, 02 décembre 2012 12:49)

    Bonjour,
    Merci à tous pour vos commentaires.
    Nous vous rappelons qu'il suffit de cliquer sur le lien à gauche de cet écran "Inscrivez votre site" pour que votre site soit ensuite répertorié dans la base de données des sites de généalogie gratuite.
    Cf rubrique "Généalogie gratuite".
    Amitiés généalogiques.
    Christine

  • #9

    archivespubliqueslibres (dimanche, 02 décembre 2012 13:37)

    Bonjour,

    Pour répondre à Gaston,
    Il ne faut pas confondre les travaux des bénévoles basés sur l'entraide et le partage et une rubrique gratuite qui n'a d'autre but que d'amener des clients potentiels à payer pour consulter les autres données. Ce n'est pas pour rien que la société est cotée en bourse.

    On n'attire pas les mouches avec du vinaigre !
    Bien cordialement.
    Christine